Académie

Accueil > Ressources pour la classe > Baccalauréat professionnel > Progressions et séquences > Français > Commencer l’année et l’entrée dans nos programmes de lettres grâce à un travail (...)

Commencer l’année et l’entrée dans nos programmes de lettres grâce à un travail en lien avec une grande exposition du Château de Versailles…

L’objet d’étude de seconde professionnelle « des goûts et des couleurs, discutons-en » vise des capacités d’expression de soi et d’affirmation d’un jugement à travers l’acquisition de connaissances linguistiques et culturelles. Ces capacités et les attitudes qu’elles induisent sont directement en lien avec la vie sociale.

L’œuvre, sa compréhension, sa réception, sa lecture à travers le temps, ce qu’elle dit, ce qu’elle nous dit et dit de nous y est l’inévitable cœur, l’incontournable centre…

Les expositions initiées depuis 2008 par le Château de Versailles sont un excellent laboratoire pour entrer avec nos élèves dans un tel objet.

Elles mettent en tension deux époques, des modes d’expression artistique divers, propose des passerelles centrées autour de mots-clefs, de concepts…

Elles autorisent un travail de début de cycle qui peut permettre notamment de faire acquérir les capacités suivantes :

• Mesurer l’impact de la reconnaissance collective des courants artistiques ou des mouvements de mode sur la genèse de leurs préférences personnelles. Elle les amène à interroger le passé et le patrimoine culturel des générations précédentes pour relativiser la nouveauté de leurs propres goûts.
• Amener progressivement les élèves à se décentrer pour passer d’affirmations péremptoires à des avis plus éclairés, plus explicités, justifiés et discutés au sein du groupe classe.
• Exprimer et s’exprimer de plus en plus justement, judicieusement, efficacement, finement…
• Expliquer ce que disent les œuvres, leurs contextes de production et réception pour expliquer, au-delà des questions esthétiques, les raisons pour lesquelles elles les touchent et pourquoi elles sont préférées ou détestées, objets de polémiques, de défiance ou au contraire de défense.
• Confronter les œuvres d’hier et leur lecture aujourd’hui ou leur dialogue avec aujourd’hui, mais aussi les œuvres d’aujourd’hui dans le dialogue qu’elles entretiennent avec hier.
• Comment peuvent se comprendre les œuvres en contexte(s).
• Saisir le sens et parfois aussi la nécessité d’une rupture dans l’histoire de la création et de la pensée.

En 2016, l’artiste invité par l’établissement public du Château de Versailles, après Jeff Koons en 2008, Xavier Veilhan en 2009, Takashi Murakami en 2010, Bernard Venet en 2011, Joana Vasconcelos en 2012, Giuseppe Penone en 2013, Lee Ufan en 2014 et Anish Kapoor en 2015, était Olafur Eliasson : tous ces artistes ont établi un dialogue original entre leurs œuvres et le Château et les jardins de Versailles. Depuis 2013 c’est Alfred Pacquement qui assure le commissariat de ces expositions.
« Avec Olafur Eliasson, les astres peuvent se rencontrer, l’horizon se dérober, et toutes nos perceptions se brouiller. L’homme des lumières va faire danser les lignes chez le Roi Soleil » déclare Catherine Pégard, présidente du château de Versailles.
« Je suis enthousiasmé de travailler dans un lieu aussi emblématique que Versailles. Le Château et ses Jardins sont si riches de sens et d’histoire, de politique, de rêve, de vision, c’est un défi exaltant de créer une intervention artistique qui modifie le sentiment des visiteurs et offre un point de vue contemporain sur cet héritage fort. Je considère que l’art est un coproducteur du réel, de notre sens du présent, de la société et de l’unité des hommes. C’est très inspirant d’avoir à travers l’art l’opportunité de coproduire la perception actuelle de Versailles
 » explique Olafur Eliasson.
Deux pôles ont été offerts à la création d’Olafur Eliasson : le grand parc et les grands appartements.
Nous vous invitons à découvrir une entrée en nos programmes par le prisme d’une entrée dans l’exposition du parc.
Le dossier pédagogique comprend :
-  Un corpus de textes et documents en lien avec le travail de l’artiste ;

-  La plaquette de l’exposition produite par le Château de Versailles ;

-  Un dossier « activités » autour de la chanson de Dominique A produit par le site TV5 Monde.

B.G.

Lien : Chateau de Versailles

Documents joints

SPIP | Se connecter | Dane | Mentions légales | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Site Lettres-Histoire de l'académie de Versailles
Directeur de publication : M. Daniel Filâtre, recteur de l'académie - Responsable de la rédaction : M. Bruno Girard, IEN Lettres
Webmestre : Kevin Zanotti