Académie

Bulletin d’information n°4 : mars-avril-mai 2016

Pour un autre enseignement de la géographie scolaire

Le père de la géographie scolaire, Paul Vidal de la Blache (1845-1918) recommandait au début du XXe siècle d’éveiller la curiosité des élèves par l’observation des paysages contemporains in situ. Il voulait ainsi rompre avec une géographie scolaire collectionnant les connaissances abs-traites à mémoriser (définitions de termes géographiques, données statistiques et listes de noms). Dans le même ordre d’idée, le célèbre Tour de la France par deux enfants de G. Bruno (1877) se proposait de rendre aux enfants « la patrie visible et vivante » par le récit de voyage de deux jeunes Lorrains.
Nous ne retiendrons pas les finalités patriotiques de programmes scolaires et de manuels dont le but était une connaissance de la géographie de la France visant à inspirer l’amour de la patrie. Nous retiendrons l’idée d’une géographie scolaire concrète susceptible de « faire mieux com-prendre le monde à travers l’étude des territoires », comme l’énonce l’introduction aux pro-grammes d’histoire-géographie du baccalauréat professionnel 1 . Dans ce sens, ces mêmes pro-grammes ont généralisé les études de cas ou situations pour chaque sujet d’étude. Pour autant, les mauvais résultats des élèves en géographie aux épreuves du BEP et du bac pro nous interro-gent sur leur degré de compréhension du monde dans l’articulation multiscalaire des espaces et des territoires.

Quelles réponses didactiques et pédagogiques apporter à ce qu’on ne doit pas tenir pour une fatalité ?


Derniers articles

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 545


SPIP | Se connecter | Dane | Mentions légales | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Site Lettres-Histoire de l'académie de Versailles
Directeur de publication : M. Daniel Filâtre, recteur de l'académie - Responsable de la rédaction : M. Bruno Girard, IEN Lettres
Webmestre : Stéphane Renault